Des parents saisissent la justice parce qu’on leur refuse une aide pour leur enfant au motif que la méthode d’éveil utilisée n’est pas reconnue. Les enfants autistes ont droit à une aide qui réponde à leurs besoins, tranche la Cour de cassation.