Des millions de personnes s’occupent au quotidien d’un proche en situation de handicap. Nombre d’entre eux ne savent pas vers qui se tourner pour obtenir de l’aide, et encore moins comment exercer le droit au répit, instauré par la loi en 2016.