A peine conçu, déjà supprimé. Le gouvernement a tué dans l’oeuf le Fonds national de l’accessibilité universelle qui devait être alimenté par les sanctions des ERP non accessibles. Les fonds générés reviendront à l’Etat.