Ils voulaient continuer à s’entraîner à Vichy alors, pour ces six jeunes espoirs de la natation handisport française, Philippe Croizon a ouvert une académie entièrement privée. Parmi eux, Théo Curin, qui vise les Jeux de Tokyo 2020.