3 millions de Français sont atteints d’une maladie rare. A l’occasion de la Journée dédiée le 28 février, ils déplorent un retard de diagnostic, la quasi-absence de traitement curatif et des budgets utilisés par les hôpitaux à d’autres fins.