Comment choisir caddie courses?

Dernière mise à jourDernière mise à jour: décembre 08, 2020

Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les formes, plus ou moins sophistiqué mais sera toujours sur des roulettes. Le caddie de courses, poussette de marché, ou encore cabas à roulettes, est l’un des moyens les plus utiles pour faire ses provisions lorsqu’on se déplace à pied. Même s’il n’a pas toujours fière allure, bien que certaines marques tendances s’y mettent, il demeure bien pratique pour éviter les maux de dos quand on porte ses courses dans de gros sacs à bout de bras. Il facilite l’autonomie et la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite. En plus, c’est écologique, car son utilisation évite de consommer des sacs en plastique ou papier jetables.

S’il en existe une multitude et pour tous les budgets, il est surtout important d’acquérir le chariot de courses qui répond à ses besoins. Sur la contenance tout d’abord. Si vous faites vos provisions tous les jours ou tous les deux jours, nul besoin de prendre un gros cabas. Une capacité de 30 litres, la minimale sur le marché, devrait suffire. A contrario, vous pouvez prendre un gros chariot de 56 litres si vous allez faire vos courses une fois par semaine uniquement. Il faut cependant prendre en considération le fait que ce chariot sera plus lourd à tirer. Un moyen d’alléger la charge, cela dit, est d’opter pour un nombre plus important de roues. Ce qui nous amène au deuxième critère essentiel à étudier.

Des roues pour différentes fonctions

Il existe des caddies avec trois nombres de roues différentes : les classiques, avec deux roues, ceux avec quatre, et enfin ceux avec six. Ce critère est crucial car il est directement lié à la capacité physique de son usager.

  • Les poussettes de marché standards avec deux roues sont les plus basiques. Dans la majorité des cas, elles sont accompagnées d’une barre anti-bascule pour que le chariot ne tombe pas à la renverse lorsqu’il n’est pas maintenu. Ce type de caddie ne peut être que tiré par son propriétaire.
  • Si vous souhaitez éventuellement le pousser, il faut prendre un caddie à quatre roues. Celui-ci possède de meilleurs avantages que le précédent comme la maniabilité et la stabilité. Surtout, la fonction d’avancer en le poussant permet à son utilisateur de s’appuyer dessus et donc de s’assurer un meilleur équilibre et ainsi éviter le risque de chutes.
  • Il y a enfin les poussettes à six roues, qui permettent de franchir, sans aucun effort, les nombreux obstacles qui se dressent entre le supermarché et le domicile : trottoirs, escaliers… Ce sont des modèles néanmoins un peu plus coûteux que les autres mais forcément bien plus pratiques.

Des caddies conçus comme un déambulateur

C:\Users\arnaud.gruet\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\chariot-de-course-lett-800.jpg

Pour les personnes à mobilité très réduite, ou qui peuvent fatiguer facilement, des ingénieurs ont inventé des déambulateurs chariots de course. Ils ont été conçus avec un siège intégré pour offrir à l’utilisateur la possibilité de se reposer si le besoin se fait ressentir. Ce dispositif permet de faciliter le quotidien des séniors qui sont en perte d’autonomie mais qui souhaiteraient néanmoins continuer à faire leurs courses eux-mêmes. Comme des déambulateurs classiques, ces caddies sont équipés de poignées de frein et d’une barre de maintien permettant de s’y appuyer pour limiter l’effort.

Il est à noter que ce produit, même s’il coûte plus cher que la moyenne, est remboursé à hauteur de 53,81 euros par la Sécurité sociale, sous condition de fournir une prescription médicale, une facture et la feuille de soin à l’Assurance maladie. La complémentaire santé peut également rembourser le reste à charge. Un professionnel de santé peut également conseiller et orienter son patient vers le caddie de courses adapté à sa situation.

D’autres critères à prendre en compte

D’autres options peuvent être ajoutées selon les besoins que vous avez au quotidien. Par exemple, vous pouvez opter pour un châssis et une sacoche pliable si vous vivez dans un appartement avec peu de place et que vous devez pouvoir ranger facilement votre caddie.

En terme de maniabilité, vous pouvez trouver différentes sortes de poignée pour prendre en main le chariot. Celles qui sont réglables en hauteur seront les plus pratiques.

Si vos courses sont majoritairement composées de produits frais ou surgelés, n’hésitez pas à acheter un caddie isotherme, qui permettra de garder la nourriture à bonne température le temps du trajet retour. À noter que la sacoche peut aussi être imperméable si vous ne voulez pas voir vos provisions totalement mouillées les jours d’averse.

Si vous allez faire vos provisions à vélo, sachez qu’il existe des modèles de chariot pouvant se transformer en remorque très utile.

C:\Users\arnaud.gruet\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\faites-vos-courses-a-velo.jpg

Enfin, si vous tenez à consommer français, notez bien l’origine de fabrication de votre caddie de courses car certaines entreprises le font encore en Hexagone.

Outre le confort et les options, il faut avant tout que vous trouviez votre caddie joli à regarder. C’est pourquoi les fabricants conçoivent une multitude de coloris et de motifs, des plus sobres aux plus extravagants, comme ce chariot vintage avec ses boîtes de Kellogg’s.

Avec toutes ces informations, vous savez maintenant à quoi vous en tenir la prochaine fois que vous ferez l’acquisition d’un caddie de courses ! Selon les options que vous choisissez, il faudra débourser entre 15 euros pour les plus basiques et 150 euros pour les plus sophistiqués.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *