Lavage et Entretien des Bas De Contention: Facile & Efficace

Consultez notre article pour en savoir plus sur le lavage des bas de contention et pour augmenter leur durée de vie !
Dernière mise à jourDernière mise à jour: mai 20, 2021

De plus en plus de personnes souffrent au quotidien de pathologies liées à la circulation du sang telles que les insuffisances veineuses, les thromboses ou les œdèmes. Ces pathologies sont généralement soignées grâce à un dispositif élastique appelé contention élastique qui permet de comprimer le réseau veineux superficiel et ainsi favoriser la circulation sanguine. Cette contention élastique existe sous plusieurs formes : les chaussettes de contention, les collants de contention et plus précisément, les bas de contention.

Mais comme tout vêtement, le lavage bas de contention est un processus essentiel pour une meilleure efficacité. Ces dispositifs ont besoin d’être entretenus et nettoyés régulièrement pour une bonne hygiène et un meilleur confort d’utilisation. C’est pourquoi nous allons dans les lignes qui suivent vous expliquer comment entretenir ses bas de rétention.

Qu’est-ce qu’un bas de contention ?

Encore appelés bas de varices, les bas de contention veineuse sont un dispositif médical qui, porté de façon quotidienne, permet de prévenir les varices des jambes, les insuffisances et autres maladies veineuses. Ils préviennent aussi les jambes lourdes ainsi que la formation des thromboses en maintenant une pression sur la jambe afin de favoriser la circulation du sang. Ils sont recommandés en cas d’insuffisance veineuse et lors de la formation des œdèmes. Les bas de contention sont particulièrement conseillés aux femmes enceintes ou aux personnes qui font de longs voyages.

Les maladies veineuses sont très fréquentes et apparaissent lorsque les veines des jambes ne parviennent plus à faire remonter correctement le sang vers le cœur. Cela entraîne alors des viscosités et des varices suite à la pression due à la stagnation du sang dans les veines. Les bas de contention permettent alors dans ce cas en comprimant la jambe de permettre une meilleure remontée du sang veineux vers le cœur et favoriser ainsi la circulation sanguine.

En fonction de la pression exprimée en millimètres de mercure (mmHg) sur la jambe, il existe trois classes de bas de contention : les bas de « classe I », les bas de « classe II » et les bas de « classe III ». Proposant des textures et des niveaux de pression différents, les différentes classes de bas de contention veineuse sont prescrites en fonction de la gravité de la pathologie. C’est ainsi qu’on en retrouve à base de matières telles que du coton, de l’élasthanne, du polyamide, de la viscose bambou et plus communément en matière synthétique.

Cependant, quelle que soit la matière utilisée pour la fabrication des bas de contention, ils ont besoin d’être entretenus et lavés après chaque utilisation. Mais comment laver des bas de contention ?

Entretien et lavage des bas de contention

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, il est recommandé pour un meilleur entretien de laver régulièrement vos bas de varices. En effet, le contact de l’eau permet non seulement de les raffermir, mais aussi de leur faire conserver toute leur élasticité et leur niveau de pression initial, tout en réduisant les risques d’infections opportunes de la peau liées aux bactéries. D’ailleurs dans le meilleur des cas, en posséder plusieurs paires peut être souhaitable car cela permet de les alterner et ainsi de les nettoyer plus souvent.

Cependant, bien que de nos jours le lavage des bas de contention veineuse peut très bien se faire à la machine, il est préférable de le faire à la main car cela leur permet également de mieux conserver leur longévité. En effet, les bas de varices sont coûteux et doivent nécessiter un minimum d’attention afin de qu’ils gardent toutes leurs propriétés thérapeutiques.

Notons qu’étant essentiellement de fibres synthétiques, les bas de varices ont tendance à mal supporter les parfums et autres adoucissants de toilette tels que l’eau de Javel. C’est pourquoi vous devez absolument éviter leur utilisation pour éviter les risques de corrosion de votre bas mais aussi des démangeaisons et des éruptions cutanées qu’ils peuvent provoquer du fait d’un contact prolongé avec la peau.

Entre autres précautions, il faut également noter que les bas de contention doivent être enfilés avec prudence afin de ne pas les abîmer. C’est pourquoi il faut éviter de les porter avec des bijoux ou tout autre objet coupant et, de le faire avec les ongles coupés. Il faut également éviter après le lavage de les essorer car cela risque de leur faire perdre leur élasticité et leur forme. C’est le cas notamment avec des modèles tels que les chaussettes de Compression Dreshow qui sont conçus spécifiquement pour épouser la forme de la jambe.

Mais alors, au-delà de toutes ces précautions, comment nettoyer efficacement et de façon sûre les bas de contention ?

Lavage efficace et sûr

Le lavage des bas de contention en soi n’est pas une tâche compliquée mais exige tout de même une certaine méthode. C’est pourquoi ils sont généralement livrés avec un manuel d’utilisation permettant une meilleure prise en main. Mais comme nous l’avons spécifié plus haut, vous pouvez opter pour un lavage manuel ou à la machine. Le plus important si c’est à la machine c’est de le faire à basse température et surtout d’éviter les assouplissements et les produits parfumés ou anti-tâches. Dans le cas où vous le faites à la main, une simple eau et du savon suffisent amplement.

Après le lavage, les bas de contention peuvent être séchés de façon naturelle à plat sur une corde à linge. Il faut cependant éviter une exposition aux sources de chaleur trop élevée car cela risque de détériorer la texture de vos bas de varices. De même que leur repassage est fortement proscrit dans la mesure où la chaleur provoque l’étirement des fibres synthétiques et détruit leurs propriétés thérapeutiques.

Nettoyage de la bande autofixante des bas de contention

Les bas de contention disposent généralement d’une bande en silicone qui permet une autofixation du bas sur la peau. Tout comme le bas de varice, ce dispositif a également besoin d’être nettoyé régulièrement. Heureusement, le nettoyage de la bande autofixante est assez simple et ne nécessite pas l’utilisation de produits spécifiques.

Un lavage au savon est largement suffisant pour le nettoyage de la bande autofixante. En effet, le savon présente des propriétés non corrosives et permet à la bande de continuer à bien s’accrocher à la peau même après de multiples nettoyages.

Cependant, il peut arriver que le savon seul ne suffise pas à bien nettoyer cette partie délicate du bas de varice. Dans ce cas, l’application d’un peu de gel hydroalcoolique peut apporter des résultats satisfaisants. Il faudrait tout de même éviter tout contact avec les fibres du bas de contention.

Notons que l’utilisation des crèmes ou du talc sur vos jambes peut altérer les propriétés autocollantes et thérapeutiques de la bande de fixation. C’est pourquoi avant toute utilisation, il faut toujours veiller à ce que le produit pénètre complètement la peu avant le port de vos bas de contention.

Lavage à la main

Le lavage à la main est la méthode la plus recommandée pour le nettoyage de votre bas de contention. Bien que cela n’exige pas de précaution particulière, il faut tout de même une certaine organisation.

Tout d’abord, il faut prévoir une bassine d’eau tiède dans laquelle il faut laisser reposer vos bas de varices quelques minutes. Ensuite, il faut rincer soigneusement vos bas de contention et les sécher à plat sur un sèche-linge ou une corde à sécher sans les essorer.

Notons une fois de plus qu’il faut éviter les sources de chaleur élevée que ce soit au lavage ou au séchage, car la chaleur abîme les mailles et le tissu de vos bas. Il est également recommandé de faire le dernier rinçage avec de l’eau froide car, cela a pour avantage de raffermir et resserrer les fibres de vos bas de contention.

Lavage à la machine

Bien qu’il soit recommandé de toujours laver vos bas de contention à la main, il peut arriver que pour une raison ou une autre vous décidiez de le faire à la machine. Pas de soucis car de plus en plus de modèles tels que les bas et les chaussettes de contention Flovesky sont parfaitement adaptés pour supporter la machine à laver. Le lavage des bas de varices à la machine est même à bien des égards la solution la plus simple. Cependant, il est toujours important de bien s’en assurer en consultant le manuel d’utilisation fourni par le fabricant.

Afin d’éviter les frottements du tambour de votre machine à laver sur les bas de varices, il est préférable de les insérer en avance dans un filet de protection et, ensuite, de respecter la chaleur et les cycles de lavage.

En effet, la chaleur recommandée pour un lavage optimal et sans risque des bas de contention oscille entre 30 et 40 °C. En cas de doute, toujours se référer aux recommandations du fabricant via le manuel d’utilisation ou en consultant leur site internet.

Comment sécher des bas de contention après le lavage ?

Bien que l’ayons plusieurs fois évoqué dans les chapitres précédents, il ne serait pas superflu de revenir sur la manière optimale de sécher des bas de contention après leur lavage. En effet, cette étape est presque aussi importante que laver et comment entretenir ses bas de contention dans la mesure qu’elle est tout aussi déterminante dans leur bonne conservation et leur efficacité au quotidien.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il faut sécher les bas de varices à plat afin d’éviter toute déformation. Les utilisateurs recommandent dans ce cas les bas Rwest X qui peuvent se sécher de préférence sous un soleil modéré. D’ailleurs, l’idéal serait de ne carrément pas les mettre au soleil et de préférer un climat d’intérieur beaucoup plus modéré.

Ainsi, pour une meilleure durabilité de vos bas de contention, il faut non seulement après lavage de les essorer, les sécher près des sources vives de chaleur ou, puis, encore les passer au sèche-linge. Bien que cela puisse paraître anodin, ces simples précautions peuvent permettre de prolonger durablement la vie de vos bas de contention.

Importance de la composition du textile des bas de contention

La composition du textile des chaussettes de contention constitue un élément important dans l’entretien des bas de contention. En effet, certains textiles sont plus faciles à entretenir que d’autres.

Les fabricants recherchent généralement le confort de leurs clients en sélectionnant les fibres avec lesquelles ils vont travailler. La réalité est que si les fibres sont mal choisies, cela pourrait avoir des répercussions négatives sur la santé des utilisateurs. Il faut donc que le bas de contention apporte d’autres propriétés au corps afin d’éviter des irritations.

Les matières les plus utilisées sont le bambou, la soie, la laine mérinos, le coton et le lin.

En misant donc sur ce type de textiles naturels, les bas seront non seulement confortables, mais aussi faciles à laver.

Conseils

Comme nous l’avons constaté, l’entretien et le nettoyage des bas de contention exigent une attention toute particulière. Cependant, nous ne pouvons terminer sans nous attarder sur quelques conseils pratiques pour vous aider dans l’utilisation quotidienne de vos bas de varices.

Ainsi, le premier conseil consiste à éviter tout contact de vos bas de contention avec de la matière grasse car cela présente l’inconvénient de fragiliser les fibres ou la bande de fixation de vos bas. C’est pourquoi en cas de contact, il faut nettoyer immédiatement avec de l’eau et du savon.

Également lors de vos séances de lavage quotidien, il faut éviter les pressions trop fortes comme frotter énergiquement ou tordre vos bas de contention. Comme nous l’avons vu plus haut, cela peut perturber leur compression initiale et les rendre inefficaces.

Il est fortement déconseillé de reprendre des bas de contention troués ou effilochés. En cas de dommages, il est plutôt conseillé de s’adresser à son médecin afin qu’il vous dicte la conduite à tenir. D’ailleurs dans la même logique, il ne faut jamais renouveler vos bas de contention sans une prescription médicale; même comme nous savons qu’elles doivent être changées régulièrement en fonction de l’évolution de la pathologie ou de l’usure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *