Bas De Contention Grossesse: Santé et Confort De Femme Enceinte

Notre article présente toute l'information sur les bas de contention pour les futures mamans!
Dernière mise à jourDernière mise à jour: mai 18, 2021

La venue d’un nouveau bébé est certes une bonne nouvelle ! Mais elle invite souvent un lot de malaises dans la vie des futures mamans. Ces dernières doivent généralement mettre des bas de contention grossesse à cause des crampes aux jambes. Cette affection est caractérisée par des pieds enflés et douloureux, parfois accompagnée d’un œdème.

La majorité des futures mamans rencontrent ce problème à un moment donné, bien que cela soit plus courant au cours du septième mois. Rassurez-vous, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, à moins que le gonflement de vos pieds ne s’accompagne d’hypertension artérielle.

Mais vous devez faire attention aux varices dans vos jambes. Si celles-ci s’ajoutent au gonflement, investir dans une bonne paire de bas de contention grossesse est logique. Laissez-nous vous expliquer pourquoi vous en avez besoin, comment vous devez les choisir et les utiliser.

Bas de compression médicaux pour les femmes enceintes

Les bas de contention grossesse sont des accessoires spécialement conçus pour la femme enceinte. Bien ajustées et extensibles, elles pressent doucement et délicatement les jambes de la future maman. C’est pourquoi elles sont à l’origine appelées « bas de compression » !

En effet, c’est ce vocable qui qualifie le mieux l’action de ces bas ou chaussettes pour femmes enceintes ! Grâce à un textile élastique, ces chaussettes appliquent une pression sur la jambe.

Si le terme « contention » est utilisé, c’est pour indiquer que le bas résiste de manière passive face à un gonflement. En revanche, la compression indique que le bas presse activement la jambe dans sa longueur afin de favoriser le retour veineux.

Les bas pour femme enceinte sont conçus en considération des indications techniques et médicales bien particulières. Ils pressent favorablement la cheville, et relâchent progressivement la pression en compressant la jambe sur toute sa longueur.

C’est ainsi que dans un cadre général, vous entendrez plus parler de « bas de contention grossesse » pour désigner toute chaussette, bas ou collant de compression.

À quoi servent les bas de contention ?

La grossesse conduit à une augmentation des fluides corporels, ce qui peut provoquer un œdème et des varices. De plus, l’utérus en expansion exerce aussi une pression sur les veines pelviennes et la veine cave.

Il y a des chances que du liquide s’accumule dans vos tissus et que le sang se loge dans le bas de votre corps. Ce qui devient visible sous forme de gonflement et de varices. Les bas de contention pour femme enceinte peuvent aider en massant vos muscles et en faisant remonter le sang. Ils constituent alors de bons accessoires pour soulager l’enflure et les crampes dans les membres inférieurs. Une autre préoccupation qu’ils peuvent résoudre pour les futures mamans c’est la thrombose veineuse profonde ou TVP. Négligée, cette dernière peut entraîner des complications potentiellement mortelles.

Si vous présentez un risque élevé de développer cette maladie, votre gynécologue va probablement vous recommander des bas ou chaussettes de contention grossesse.

Période recommandée à porter les bas de contention grossesse

Le risque accru de caillots sanguins persiste tout au long de la grossesse et augmente après l’accouchement. Il ne revient au niveau initial que des semaines après la naissance de votre bébé.

Donc à priori, toute personne qui attend un bébé devrait mettre des paires de bas de contention. Mais certaines femmes sont plus susceptibles que d’autres pendant cette période qui sort de l’ordinaire. Notamment celles dont l’âge est supérieur à 35 ans.

Donc si vous êtes âgée de plus de 35 ans, cela constitue une raison de plus d’ajouter des bas de compression à votre garde-robe. Et même si cela n’est pas le cas, achetez-les quand même, vos jambes vous en remercieront !

Matériau (tissu) recommandé pour les femmes enceintes

Les marques à la pointe de la technologie sont capables de produire une large gamme de bas de contention grossesse. Vous allez donc en trouver de tout style et poids. Les matériaux de bas de compression recommandés par les experts sont ceux doux et légers, à l’instar du coton et autres tissus respirants. Car ceux-ci procurent à la future maman du confort et gardent ses pieds sans odeur ni transpiration.

Par ailleurs, chacun répond à la fois au besoin fonctionnel et aux exigences de design des utilisatrices d’aujourd’hui. À ce propos, les critiques mettent en avant ces chaussettes de contention Aruny qui viennent en lot de 7, chacune ayant des motifs différents. Ce qui laisse aux futures mamans une large marge de manœuvre au niveau de l’agencement de leurs différentes tenues.

Les utilisateurs conseillent aussi les marques qui combinent différents matériaux pour plus d’efficacité. Comme ces chaussettes de contention CAMBIVO faites de 40 % nylon, 40 % élasthanne et 20 % spandex.

Conseils des médecins

Selon les médecins, les bas de contention pour femme enceinte sont très utiles pour la santé du bébé. Plus important encore, ils doivent être achetés sur avis médical.

Porter des bas de contention pour le bien-être du bébé

Vous vous demandez si votre bébé sera en danger si vous ne portez pas de chaussettes de compression ? Rappelons qu’il y a de nombreux avantages à les mettre pendant la grossesse.

Et si vous gardez ces bienfaits à l’esprit, vous pouvez comprendre pourquoi les médecins recommandent fortement les bas de contention. Ils sont en effet aussi utiles pour le bébé, car ils contribuent à lui fournir plus de nutriments durant la croissance en améliorant le flux sanguin.

Le port de ces bas ou chaussettes de contention grossesse peut aussi aider à prévenir les soucis comme les caillots sanguins, qui peuvent s’avérer fatals pour le fœtus en croissance. Donc, si vous ne comptez pas porter ces accessoires, c’est votre droit. Mais gardez à l’esprit que ce serait peut-être mieux pour vous et la santé de votre bébé !

Acheter les bas de compression sur l’avis médical

Vous pouvez acheter des bas de compression dans votre pharmacie locale. Cependant, il est toujours préférable de consulter votre médecin au préalable.

Ce dernier sera en mesure de vous guider sur le niveau ou la longueur dont vous pourriez avoir besoin. Par conséquent, les experts recommandent de consulter un professionnel de santé avant de prendre une telle décision.

Quels sont les différents matériaux de chaussettes de compression disponibles ?

Maintenant que vous connaissez le style de matériau recommandé pour les bas de compression, il serait judicieux de faire le tour des différentes offres sur le marché.

Élasthanne

L’élasthanne a été inventée en 1937 en Allemagne. C’est une fibre synthétique unique en raison de ses étonnantes caractéristiques de type « élastique ».

En fonction de sa combinaison avec d’autres fibres, ce matériau de bas de contention peut s’étirer de 3 à 7 fois sa longueur. Il retrouve ensuite sa taille et sa forme d’origine une fois la tension relâchée.

L’un des principaux avantages d’une chaussette de compression en élasthanne c’est qu’elle n’est pas affectée par l’exposition aux cosmétiques. Cela est aussi valable pour la transpiration, les détergents de lessive et même l’eau de mer. Seulement, la femme enceinte doit éviter de l’exposer à des températures extrêmes ou de la mettre dans le sèche-linge.

Lycra®

Lycra est une marque déposée de DuPont Company pour sa fibre de type spandex Thanelast. Elle est principalement utilisée dans les bas ou chaussettes de contention grossesse pour ses incroyables propriétés de finesse, d’étirement et sa capacité à retrouver sa forme d’origine.

Cela fournit un ajustement à la fois doux et serré aux jambes de la femme enceinte. Les chaussettes de compression en lycra contiennent souvent d’autres matériaux comme le coton, la laine, la soie.

Microfibres

Les microfibres sont les plus fines de toutes les fibres, synthétiques et naturelles. Ces bas de contention pour femme enceinte peuvent être deux fois plus fins que la soie, la plus fine de toutes les fibres naturelles connues de l’homme.

Les bas de compression et textiles en microfibres se caractérisent par une densité de fil très élevée. Ce qui permet à la peau de la future maman de respirer et de réguler plus facilement la température. Ces chaussettes de contention sont extrêmement confortables et offrent toujours une bonne protection.

Nylon

Le nylon est une fibre synthétique introduite pour la première fois dans les années 1930. Dans la fabrication de bas de contention et de collants, deux types de nylon sont essentiellement utilisés.

Ils sont connus sous le nom de Type 6 et Type 6.6, le premier étant plus doux. Pour l’essentiel de la fabrication de bonneterie, c’est le type 6.6 qui est utilisé.

Polyamide

Le polyamide est une fibre synthétique plus connue sous des noms comme Nylon et Perlon dans le commerce. En substance, cette fibre synthétique est semblable au polyester.

En raison de sa qualité supérieure et de sa résistance élevée à l’abrasion, elle est très durable et également très facile à laver. C’est le choix privilégié pour la fabrication de bas de contention, collants, chaussettes, lingerie et shapers.

Soie

La soie est une fibre naturelle obtenue à partir du cocon de ver à soie. Elle est principalement utilisée en combinaison avec la laine ou le coton pour la fabrication de bas ou chaussettes de contention grossesse fins.

Les bas de contention en soie se caractérisent par leur brillance, ainsi que leur toucher doux et léger. Ils sont chauds en hiver et frais en été, pour le plus grand bonheur des femmes enceintes.

Spandex

Le spandex est le nom générique d’une fibre synthétique connue pour son extensibilité extrême et utilisée à la place du caoutchouc. Il permet souvent de fabriquer des vêtements de soutien légers et fermes pour façonner et/ou comprimer différentes zones du corps.

Ceci dans le but de dissimuler les imperfections et d’atteindre une jolie « silhouette de sablier ». Aujourd’hui, il est largement utilisé dans le filage à âme pour produire une gamme de tailles plus large, ainsi qu’un ajustement serré et confortable.

Les bas de compression de grossesse en spandex sont faciles à entretenir et offrent une liberté de mouvement maximale.

Effets des bas de contention sur la santé de femme enceinte

La grossesse va complètement changer votre vie. Votre corps a peut-être déjà commencé à se modifier. Les changements hormonaux précoces entraînent des bouffées de chaleur, des nausées, des changements d’humeur et d’appétit, etc.

Vous vous demandez comment le bas de compression peut aider pendant la grossesse ? Voici quelques-uns de ses avantages sur la santé de la femme enceinte.

Améliore la circulation sanguine

Au fur et à mesure que la femme enceinte progresse dans sa grossesse, son utérus en croissance commence à mettre du poids sur ses jambes. Ce qui peut perturber le flux sanguin vers les membres inférieurs.

Certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer des troubles veineux pendant la grossesse. Ce peut être la cigarette, une prédisposition héréditaire, de multiples grossesses ou encore les positions assises ou debout prolongées.

Porter des bas de compression constitue alors un excellent moyen d’améliorer la circulation sanguine et d’éviter ces complications de santé. Par ailleurs, l’insuffisance veineuse associée à la grossesse ne disparaît pas immédiatement après l’accouchement. Il est donc conseillé de porter des bas de contention médicaux pendant au moins six semaines après la naissance du bébé.

Aide à réduire l’enflure

Le corps d’une maman en devenir produit plus de sang et de liquides pour soutenir la croissance du fœtus. L’augmentation des liquides dans son corps peut parfois entraîner un gonflement des pieds et des jambes.

Utiliser des bas de grossesse pour les pieds enflés est un excellent moyen de garder le gonflement à carreaux. Surtout si vos activités vous exigent de rester debout presque toute la journée !

Contribue à prévenir les varices

Si vous avez observé des veines violacées ou bleuâtres sur vos jambes, aussi appelées varices, cela pourrait être des symptômes de grossesse. Ces signes apparaissent souvent vers le quatrième mois, lorsque les valves des veines ne fonctionnent pas correctement.

En plus d’être esthétiquement déplaisantes, elles peuvent aussi être associées à des symptômes comme la douleur, les démangeaisons, les brûlures ou les crampes.

Heureusement, le port de chaussettes de compression peut aider à améliorer la circulation sanguine. Ce qui à son tour peut aider à diminuer ou à minimiser ce symptôme douloureux de grossesse.

Aide à soulager les peines aux jambes et aux pieds

Alors que vous avancez dans votre parcours de grossesse, vous pouvez ressentir des douleurs et des courbatures dans vos membres. Cela se produit en raison du poids supplémentaire que votre corps porte et aussi à cause d’une circulation sanguine entravée.

Mais le port d’une paire de bas de contention peut aider à soulager la douleur en améliorant votre circulation sanguine.

Il n’y a pas de doute qu’en portant un bas de compression médical, vous pouvez grandement contribuer à la santé de vos jambes. Selon la plupart des critiques, le modèle le plus robuste doit être la paire de chaussettes de contention Flovesky, qui, grâce à sa construction renforcée, est l’option la plus fiable du marché. Avec elle, les jambes sont plus légères, plus énergiques et moins enflées.

Contre-indications et risques liés aux bas de contention pour femme enceinte

Même si les bas de contention grossesse soulagent beaucoup la femme enceinte, il existe des contre-indications. Notamment si vous avez des complications médicales ou si vous n’aimez tout simplement pas leur sensation sur votre peau.

Contre-indications

Les chaussettes de contention sont contre-indiquées dans certaines maladies.

  • Ischaemia

C’est le manque d’oxygène dans les membres dû à une maladie artérielle périphérique, affectant principalement les jambes.

  • Neuropathie périphérique

Ce sont des lésions nerveuses des mains, des bras, des pieds et des jambes.

  • Insuffisance cardiaque congestive

C’est lorsque le muscle cardiaque est affaibli ou raide et ne peut pas pomper efficacement le sang dans le corps.

  • Diabète

La maladie artérielle périphérique et la neuropathie périphérique constituent toutes deux des complications du diabète.

  • Cellulite

C’est une infection au plus profonde de la peau qui provoque une accumulation de liquide.

  • Allergies

C’est une réaction allergique au tissu du vêtement.

Risques

Il existe aussi des inconvénients liés au port des bas de contention grossesse. À noter que ceux-ci sont uniquement signalés par une minorité de futures mamans.

  • Difficile à enfiler et à enlever

Certaines femmes dans la dernière phase de grossesse trouvent que les bas de contention sont difficiles à mettre et à retirer. Il faut reconnaître que très peu de choses ne sont pas une corvée à ce stade.

  • Trop serré

Si vous n’avez pas l’habitude de porter des vêtements moulants, vous allez probablement trouver les bas de contention trop serrés.

  • Démangeaisons, peau sèche et malaise

En fonction de la sensibilité de la peau et du type de tissu choisi, certaines femmes enceintes peuvent souffrir de démangeaisons ou de peaux sèches. D’autres futures mamans se sentent même mal à l’aise en plein été.

Quels sont les différents niveaux de compression ?

Vous vous demandez comment porter les bas de contention grossesse ? Pour commencer, sachez que ces accessoires pour femmes enceintes offrent différents niveaux de compression, car conçus pour un usage spécifique.

Seul un professionnel de la santé peut déterminer le niveau qui vous convient. D’autant plus que votre état de santé doit être pris en compte. Voici les différents niveaux de compression.

8 à 15 mmHg

Ce niveau de compression est excellent pour soulager les jambes douloureuses ou fatiguées. La douceur fournie par ces bas de contention est idéale pour dynamiser les jambes en améliorant la circulation sanguine.

15 à 20 mmHg

Ce niveau de contention léger permet de soulager les douleurs, gonflements ou varices d’intensité mineure à modérée. Avec ces bas de contention, vous allez pouvoir garder la TVP à distance pendant le voyage et rester debout pendant de longues heures.

20 à 30 mmHg

C’est le niveau de compression le plus largement utilisé. Modéré, il est prescrit par les médecins pour soulager l’œdème, les varices, la TVP, etc. Ce niveau est généralement appelé compression ferme ou classe I.

30 à 40 mmHg

Souvent appelé compression de classe II, il est idéal pour soulager les cas graves de varices, d’œdème, de TVP, etc. Ainsi, ce niveau de contention ne doit être choisi que si votre médecin vous le conseille.

40 à 50 mmHg

Ce niveau de compression aussi appelé classe III, c’est le plus élevé. Il est prescrit pour traiter des affections telles que le syndrome post-thrombotique, l’insuffisance veineuse chronique, etc.

Différentes longueurs des bas de contention pour femme enceinte

Tous les bas de compression sont fabriqués exclusivement à partir de tissus dans lesquels le corps « respire ». Leur structure prend en compte tous les changements anatomiques du corps de la femme enceinte. C’est l’assurance d’une sensation de légèreté et de confort !

Avant d’acheter des bas de compression, vous devez décider du type que vous souhaitez. Vous aurez le choix entre trois modèles de base.

Chaussettes hautes

Si vous appréciez l’idée de mettre une paire de chaussettes hautes avec votre ventre géant sur le chemin, c’est l’option idéale.

Ces bas de compression sont aussi un excellent choix pour les mamans dont l’enflure est principalement dans le bas des jambes.

Bas mi-cuisses

Il est probable que vous ne vouliez pas que les bas de contention remontent sur votre ventre.

Vous recherchez simplement quelque chose pour lutter contre les veines et la sensation de fatigue dans le haut de vos jambes ? Le bas de compression à hauteur de cuisse pourrait être votre meilleur ami !

Collants longs

Lorsque les bas ou chaussettes de contention grossesse ne font pas l’affaire, vous pouvez opter pour des leggings de compression à la place.

Les leggings et collants sont très présents dans le monde de la mode en ce moment. Ils sont donc parfaits pour les femmes enceintes, car très polyvalents.

Au moment de choisir des bas de contention grossesse, ne vous limitez pas à vos envies, mais gardez à l’esprit que chacun offre ses propres avantages. Les bas de contention au niveau des genoux aident uniquement à contrôler l’enflure et la douleur dans la région de la cheville et du mollet.

Ceux plus hauts le font aussi, mais ils aident également au niveau des cuisses. Pendant ce temps, les bas de compression pleine longueur vont au-delà et aident à soulager les maux de dos. Mais avant de courir et d’acheter ce type de bas, rappelez-vous qu’ils couvrent un large territoire. Ils seront donc beaucoup plus difficiles à mettre que les plus courts.

Quand porter des chaussettes de compression pendant la grossesse

Vous vous demandez quand mettre des bas de contention grossesse ? Ces accessoires doivent devenir vos meilleurs alliés dès les premiers mois de grossesse.

À partir de quel trimestre ?

De nombreux experts médicaux recommandent de mettre des chaussettes de compression tout au long de la grossesse, à partir du premier trimestre.

Dès le quatrième mois, des signes visibles de stagnation sanguine peuvent apparaître et une fatigue constante est ressentie. Un gonflement de la cheville et du bas de la jambe est visible. Sans compter les sensations de traction dans la région du mollet qui sont amplifiées en fin de journée. Par conséquent, vous devez prévenir le développement de varices et éviter les complications. L’utilisation régulière de chaussettes de compression s’avère donc bénéfique à tous les stades de la grossesse.

Pendant combien de temps porter des bas de contention ?

L’œdème survient le plus souvent par temps chaud et tard le soir, surtout si vous êtes resté longtemps debout.

Il est donc fort recommandé de mettre vos bas de compression dès le matin avant de sortir du lit. Et vous ne devez les enlever que lorsque vous vous retirez pour la nuit.

Bien sûr, il y a toujours des exceptions à la règle. Votre médecin ne va pas s’attendre à ce que vous mettiez vos chaussettes de compression pour nager ou prendre une douche !

De nombreuses raisons peuvent vous pousser à retirer vos chaussettes de compression pendant la journée. Mais les experts conseillent de ne pas essayer de les remettre ensuite, car vos jambes et vos pieds ne seront plus dans le bon état « non gonflé ». Attendez juste le lendemain !

Debout ou assis pendant de longues périodes ?

À titre préventif, il est particulièrement important que les bas de compression soient portés par ceux qui mènent une vie sédentaire. Ou au contraire par ceux qui passent la majeure partie de la journée debout.

Aussi appelé « deuxième cœur », le muscle du mollet fonctionne comme une pompe constante lorsque vous bougez. Il met alors sous pression les veines de la région de la jambe. Ce qui permet au sang de refluer vers votre cœur.

Si votre activité vous oblige à rester assis toute la journée derrière un bureau, les muscles de vos mollets ne font pas grand-chose. Ce qui a des chances de provoquer une accumulation de sang dans le bas des jambes.

C’est pareil si vous restez debout pendant de longues périodes sans trop marcher. De nombreuses personnes qui travaillent notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et de la vente au détail ont le bon profil pour les chaussettes de compression.

Durant les longs voyages ?

Les voyages sur de longues distances ont des conséquences similaires à la position assise prolongée. Selon les experts, le fait de rester assis dans un avion ou une voiture pendant 4 heures ou plus augmenterait considérablement le risque de caillots sanguins.

En plus de porter les bas de contention lors de longs voyages, les femmes enceintes doivent bouger fréquemment les jambes. Il est aussi conseillé de prendre des pauses pour s’étirer avant de se rasseoir. Si c’est impossible, une simple promenade de 5 minutes après chaque heure assise devrait faire l’affaire.

Réflexions

Quand il s’agit de prendre soin des membres inférieurs pendant une grossesse, vous pouvez compter sur la compression médicale. Dès la première utilisation, vous devriez ressentir un effet positif.

Par conséquent, les bas de contention sont recommandés du début de la grossesse jusqu’à la fin de la période à haut risque. Celle-ci peut aller jusqu’à six semaines après l’accouchement.

Des jambes énergiques et saines vous aident à profiter pleinement du temps passé avec votre bébé. La compression médicale maintient aussi vos pieds en bonne santé après la grossesse. Elle dynamise vos membres inférieurs et vous procure une sensation de légèreté et de liberté tout au long de la journée.

Malgré le grand choix des bas de contention, la femme enceinte devrait consulter son médecin et choisir ceux que lui convient le mieux.

Nous espérons que notre article sera utile pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *