Combien de temps porter des bas de contention ? – Avis De Spécialistes

Consultez notre article pour en savoir plus sur les bas de contention et la durée de thérapie en fonction de votre diagnostic !
Dernière mise à jourDernière mise à jour: mai 20, 2021

Très souvent, les problèmes liés au dysfonctionnement veineux sont héréditaires. Ce type de pathologie survient après une grossesse ou avec l’âge. Un surpoids ou une station debout prolongée sont entre autres les facteurs qui en sont responsables. Une insuffisance veineuse peut également survenir en raison d’une modification hormonale, l’alcool ou encore une conspiration continue.

Elle se traduit par les varicosités, la thrombose veineuse profonde, les ulcères veineux, et les varices. Pour venir à bout d’un problème, les médecins s’accordent à dire que les bas de contention sont la solution par excellence. Mais alors, combien de temps porter des bas de contention ? Nous avons plongé au cœur des bas ou collants de contention. Notre enquête poussée sur la question nous permettra de vous éclairer sur cette question quant à la durée de port des bas de contention.

Bas de contention : c’est quoi au juste ?

Les bas de contention offrent une certaine élasticité qui contribue à la compression des jambes. Cette action permet de prévenir ou de traiter la thrombose veineuse. Le coton, l’élasthanne, le polyamide, les viscoses de bambou… sont entre autres les matériaux utilisés pour sa conception. Comme les bas pressent la cheville progressivement vers la jambe, la circulation du sang dans les veines devient aisée pour une remontée optimale vers le cœur.

Si les bas de contention sont fortement recommandés aux femmes enceintes ou aux personnes prédisposées à l’insuffisance veineuse, ils restent quand même contre-indiqués chez les patients souffrant de diabètes qui développent les risques de microangiopathie (pathologie sévère des vaisseaux sanguins). On les déconseille également chez les personnes souffrant de l’artérite ou encore d’une insuffisance cardiaque aigüe. Par ailleurs, il convient de préciser que plusieurs tailles sont disponibles sur le marché. Mesurer le tour de votre cheville à l’aube est une étape essentielle pour quelle taille de bas de contention choisir.

Pourquoi les bas de contention sont-ils utiles ?

Les bas de contention sont également connus sous le nom de bas à varice. Ils se déclinent en 3 principales catégories. C’est dépendamment de la pression qu’ils exercent sur les jambes qu’on les classifie. Cette pression est donnée en millimètre de mercure (mmHg). Il existe donc les bas de classe I, classe II et classe III. Pour mieux comprendre l’importance des bas de contention, il est plus judicieux de les classifier.

Bas de contention de classe I : Leur pression varie entre 10 à 15 mmHg. On les appelle aussi bas de maintien. Ils se destinent aux personnes qui restent debout pendant de longues heures et celles sujettes aux problèmes d’insuffisance veineuse légère : jambes lourdes, fourmillements, sensation d’œdèmes vespéral…).

Bas de contention de classe II : Leur pression oscille entre 15 et 20 mmHg. Les chaussettes de compression Besilay en sont une belle illustration. Elles interviennent dans le traitement de l’insuffisance veineuse chronique modérée. Elles soulagent les gonflements et les lourdes dans les jambes, les œdèmes… C’est pourquoi les femmes enceintes doivent les porter pendant la grossesse. Vous pouvez aussi vous en procurer si vous voyagez en avion plus de 4 heures.

Bas de contention de classe III : leur pression est de 20 à 36 mmHg. Ce type de bas est conçu pour traiter l’insuffisance veineuse chronique (œdèmes chroniques, suite à une sclérothérapie, troubles trophiques…).

Combien de temps porter des bas de contention en fonction du diagnostic

La durée pendant laquelle vous portez des bas de contention est tributaire de votre situation. En effet, cette durée diffère selon que vous soyez enceinte ou que vous ayez subi une opération. Les personnes sujettes aux varices disposent aussi d’une durée bien spécifique pour porter les bas de contention. Voyons cela plus en détail :

Bas de contention : combien de temps après une opération

La compression veineuse est une solution indiquée suite à une thrombose veineuse. C’est la raison pour laquelle on les prescrit très souvent après une intervention chirurgicale. Pour ce qui est de la durée de port de vos bas de contention, sachez que cela dépend du temps d’alitement ou encore du type d’opération.

Pour rappel, porter les bas de contention pendant un certain temps permet de diminuer le risque de phlébite post opératoire. En raison de l’opération, l’organisme est perturbé à l’endroit des tissus cutanés. En raison de ces traumatismes, vous risquez de ne pas être à l’abri des caillots de sang, souvent à l’origine d’une thrombose veineuse. Il faudra donc porter les bas de contention pour améliorer le flux sanguin dans les jambes.

Alors, si vous souhaitez savoir combien de temps porter les bas de contention après une opération, sachez que cela dépend de la gravité des lésions. Pour une jambe ayant subi une opération, le port des bas de contention peut durer entre 5 et 9 semaines. Dans l’idéal, il vaut mieux prendre en compte les conseils de votre médecin ou de votre chirurgien.

Par ailleurs, on conseille l’alitement à tout patient qui vient de subir une opération. Si la marche active la bonne circulation sanguine, une période d’alitement empêche le retour veineux, qui est la mauvaise circulation du sang dans les veines. Il s’agit d’un phénomène encourageant la présence des caillots et donc une prédisposition à une phlébite ou une thrombose.

D’où l’importance de porter des bas de contention en vue de la diminution de ce risque. Dans ce cas précis, on portera ces articles de compression en fonction de la durée de repos du membre opéré. Mais quoi qu’il en soit, il est impératif de suivre les conseils de votre médecin.

Combien de temps porter les bas de contention pendant une grossesse ?

Les hautes autorités de santé conseillent fortement aux femmes enceintes, les bas de contention de classe II. Ce type de produit aide à éviter une thrombose veineuse profonde en cas de grossesse. En effet, les risques liés à cette pathologie sont 3 à 5 fois plus élevés chez les femmes enceintes. Il va sans dire que le volume du sang progresse de 20% dès le début de la grossesse et jusqu’à 45% en fin de grossesse. Même s’ils ne sont pas indispensables, les bas de contention constituent une solution parfaite pour venir à bout des troubles au niveau des veines. Ils sont également appréciés pour leur capacité à soulager des jambes lourdes, mais aussi à l’insuffisance veineuse.

Il est recommandé de porter les bas de contention dès le deuxième trimestre de la grossesse et jusqu’à la 6 semaine de l’accouchement. Idéalement, pensez à les porter tous les jours. Raison pour laquelle vous devez prendre en considération certaines précautions. Cette démarche vous évitera les sensations de grattage et d’inconfort. Assurez-vous par exemple de prendre les mesures de votre cheville et de vos jambes pour choisir les bas adaptés. Pour réduire au maximum possible l’apparition des varices, il est toujours important de demander l’avis d’un médecin.

Combien de temps porter les bas de contention en cas de varices ?

L’expérience a prouvé que les maladies veineuses comme les varices s’inscrivent sur la durée. Il s’agit en effet des pathologies chroniques évolutives. Comme pour dire qu’une fois que les troubles veineux surviennent, ils ne s’arrêtent pas, même si on administre les traitements médicamenteux ou opératoires. La compression veineuse se pose ainsi comme une solution qui permettra quand même d’accompagner le patient à vivre avec cette pathologie au quotidien. Les bas de compression seront donc efficaces pour empêcher à la pathologie de se développer et le patient devra en faire son compagnon à longueur de journée.

Bas de contention : combien d’heures par jour les porter ?

Le nombre d’heures par jour pour porter les bas de contention dépend en réalité de votre dossier médical. Vous devez donc être spécifique dans votre question en demandant combien de temps porter des bas de contention avec coelioscopie ou pendant une grossesse. Il revient donc à votre médecin de vous apporter des éclaircissements à ce propos.

Il est commun de dire que les articles de compression se portent du réveil au coucher, soit 14 heures par jour. Ceci réduit la dilatation des veines ainsi que le gonflement des jambes. Toutefois, si vous trouvez cette disposition stressante, n’hésitez pas à porter vos bas de contention après le petit-déjeuner ou après avoir pris votre douche matinale. Le but est en effet de prodiguer les bons conseils aux patients, afin qu’ils puissent soigner les varices et jambes lourdes dans les plus belles conditions.

Bas de contention : ce qui est recommandé

Comme cela a été dit plus haut, les personnes exposées à une insuffisance veineuse, une varice ou des douleurs dans les jambes peuvent s’équiper de bas de contention.

Cependant, avant d’enfiler vos bas de contention en guise de traitement d’une compression veineuse, il y a des bons gestes à adopter. Dès votre réveil, faites votre toilette et pensez à enfiler vos chaussettes. Pour une expérience confortable, ne mettez ni de lait, ni de crème corporelle.

Vos jambes doivent être assez sèches. Si vous avez une plaie, n’hésitez surtout pas à la protéger avec une compression stérile. Pour plus de facilité, portez des gants fins de ménage au cours de l’enfilage. Les frottements anormaux avec les bagues ou de longs ongles, peuvent abîmer votre collant.


Par ailleurs, vous devez aussi veiller à retourner vos bas en laissant juste l’endroit du pied dans le bon sens. Appliquez-vous à introduire le pied d’abord, puis le talon ensuite. S’il vous est impossible de saisir votre avant-pied, n’hésitez pas à demander de l’aide. Déroulez ensuite le collant jusqu’à votre cheville. Faites la même chose pour le second pied. Vos bas de contention doivent ensuite être déroulés jusqu’aux cuisses.

Bas de contention : contre-indications et risques

Les bas de contention sont contre-indiqués aux personnes souffrant d’artérite sur les membres inférieurs. Une compression du membre inférieur pourrait aggraver le mal. Par ailleurs, un port prolongé des bas peut aussi constituer un risque chez le patient. Cela peut engendrer des malaises, mais ceux-ci seront rarement graves. Les personnes à la peau sèche peuvent ressentir des démangeaisons suite au port des bas, collants ou chaussettes de contention.

C’est pourquoi on les conseille l’usage des savons dermatologiques. L’hydratation de la peau après usage de vos bas sera aussi une bonne solution.

Une utilisation prolongée peut aussi être responsable de l’apparition des mycoses au niveau des orteils. Pour les personnes qui en sont exposées, n’hésitez pas à choisir les bas de contention avec des orteils ouverts ou des chaussettes de compression mollet Yosoo Health Gear. Vous préférez la couleur chair, ces chaussettes mollet de contention vous raviront.

A noter également qu’il n’existe pas de stagnation de sang pendant le sommeil. Il n’y aura donc aucun intérêt à dormir avec des bas de contention. Exceptionnellement, les femmes enceintes avec un flux sanguin fortement affaibli peuvent porter leur bas en position allongée.

Conseils des médecins

Si vous savez déjà combien de temps porter les bas de contention, vous devez aussi vous interroger quant à la manière de les entretenir. Cela n’a vraiment rien de difficile. Pour un meilleur entretien, deux solutions vous seront offertes : le lavage manuel et le lavage en machine. Si vous optez pour un lavage à la main, utilisez simplement une lessive exempte d’assoupissement. Le lavage à l’aide d’une machine à laver devrait, quant à elle, être effectué dans des températures adéquates (idéalement 40°C).

Réflexions

Au demeurant, il ressort de cet article que les bas de compression permettent de compresser les chevilles pour aller progressivement vers les jambes. Ceci permet d’assurer le retour veineux et la bonne circulation sanguine jusqu’au cœur. A la question de savoir combien de temps porter des bas de contention, nous répondrons que cela dépend de votre dossier médical.

Le spécialiste devra s’investir à vous renseigner sur la question. Par exemple, le temps pour porter un bas de contention suite à une opération, n’est pas le même que pendant une grossesse. Quoi qu’il en soit, les médecins s’accordent à dire qu’on devra les porter en toutes saisons : en été comme en hiver. Pour une utilisation confortable de vos bas de contention, il est donc important de savoir quelle matière choisir pour quelle saison. N’oubliez surtout pas de prendre les mesures de votre cheville avant de passer à l’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *